Ergis

Histoire

2017

septembre
Fusion de MKF-Ergis GmbH et Schimanski-Ergis GmbH en une seule entreprise  dénommée MKF-Schimanski-ERGIS GmbH.

juillet
Démarrage d’une nouvelle ligne de production de film étirable nanoERGIS®.

 

2016

février
Approbation par l’Assemblée Générale d’une résolution  autorisant le Directoire à racheter jusqu’à 5 % de ses propres actions dans le but de leur annulation

 

2015

octobre
transfert de production de stratifié pour emballage d ‘alimentation de Gallin à Berlin

mai

  • démarrage, à Oława, d’une deuxième ligne de production de sangles PET (Greenstrap)
  • démarrage d’une nouvelle ligne d’impression flexo, à Nowy Sącz

janvier
transfert de la production des films thermorétractables en PVC, du site d’Oława vers le site de Wąbrzeźno

 

2014

juillet
Retour de la société à sa dénomination Ergis SA, changement de nom abrégé en EGS et c'est sous ce nom que les titres de la société sont cotés à la Bourse des Valeurs Mobilières de Varsovie.

avril
Démarrage à Oława ELSA - Ergis Load Stability Academy, utilisé pour étudier la stabilité de la charge  sur  palettes

mars
Démarrage de la deuxième ligne de production de film nanoERGIS®  à Oława.

février
Exécution de la condition suspensive pour la transaction de rachat des parts dans la société Finergis Société à responsabilité limitée. Reprise par Messieurs Tadeusz Nowicki et Marek Górski du contrôle indirect d'un paquet de 37,38 % des actions de la société Ergis-Eurofilms SA.

2013

octobre
Transfert, de Berlin à Wąbrzeźno, et mise en service d'une chaîne successive de production des films et des stratifiés PVC, PVC/PE.

janvier
Acquisition d'un paquet majoritaire des parts de la société CS Recycling SARL qui s'occupe du recyclage des matières plastiques.

2012

  • Création de la Division des Films Rigides qui comprend : MKF-Ergis SARL, MKF-Ergis GmbH, Schimanski-Ergis GmbH.
  • Transfert de Berlin à Wąbrzeźno d'une chaîne de production des films rigides PET.
  • Vente des parts dans la Tapety Ergis SARL.
  • Mise en service de la chaîne de production des films nanoERGIS®, première chaîne de ce type en Europe.
  • Modernisation de la division de lamination dans la société Flexergis – nouvelle ligne à la lamination sans solvant des films d'emballage.
  • Mise en place des standards HACCP et la certification du Système de Gestion de la Protection des Produits Alimentaires conformément à la norme ISO 22000 dans la société Flexergis.
  • Obtention du certificat BRC par la société MKF-Ergis SARL.

 

2011
Transfert, de Berlin à Wąbrzeźno (dans les halls nouvellement construits), et mise en service d'une chaîne successive de production des films  rigides  PVC et des films laminès  PVC/PE.

2010
Création de la société MKF-Ergis SARL, construction des nouveaux halls de production.

2009

  • Fin de l'agrandissement du site de production de la société Flexergis, mise en service d'une chaîne successive pour l'impression flexographique.
  • Obtention du certificat BRC/IOP par la société MKF-Folien GmbH.

 2007

  • Reprise de la société Flexergis société à responsabilité limitée, producteur pilote des emballages souples imprimés pour les produits alimentaires,
  • Fusion de l'ERGIS SA et de l'Eurofilms SA, changement de nom en Ergis-Eurofilms SA,
  • Reprise de la société MKF-Folien GmbH (producteur des films rigides  mono et laminès  en PVC, PVC/PE i PET) et
  • Reprise de la société Schimanski GmbH (producteur des films laminès rigides pour les produits alimentaires).

 

2006

  • Entrée de la société EUROFILMS SA en Bourse des Valeurs Mobilières,
  • Mise en service de la troisième chaîne de production des films stretch à Oława.

 

2005

Obtention par les sociétés ERGIS SA et EUROFILMS POLSKA GRUPA ERGIS SA du certificat de conformité du Système Intégré de Gestion de la Qualité à la norme ISO 14001 : 2004 ; renouvellement des certificats de conformité à la norme ISO 9001 : 2000 par la société ERGIS.

 

2004

  • Fusion des sociétés : Tapety Gnaszyn SA, Delpak Sp z o.o. et Eurofilms Polska Grupa Ergis Sp. z o.o., à l'issu de la fusion est créée la société  EUROFILMS POLSKA GRUPA ERGIS SA.
  • La modernisation d'un calandre pour la fabrication du film de PVC rigide, unique en Pologne, et son transfert de Wojciechowo à Wąbrzeźno.

  

2003

  • Prise de contrôle du Groupe ERGIS par la société Finergis SARL – société créée avec la participation du Fonds DBG EE et du Président du Conseil de Gérance Tadeusz Nowicki et du Président du Conseil de Surveillance, Marek Górski.
  • Mise en service de la deuxième chaîne de production des films stretch PE.

 

2002

Prise de contrôle de la société Tapety Gnaszyn SA par la société Ergis.

 

2001

  • Certification du système de gestion de la qualité ISO 9002 : 1994, ensuite ISO :2000 (septembre 2003).
  • Changement dans le capital social de la société Eurofilms Polska Grupa Ergis Société à responsabilité limitée : Ergis SA entre en possession de 76 % parts sociales et Eurofilms Extrusion Ltd entre en possession de 24 % parts sociales.

 

2000

  • Création de la société Eurofilms Polska Grupa Ergis Société à responsabilité limitée, dans le cadre de la joint-venture avec la société Eurofilms Extrusion Ltd.
  • Mise en service de la première chaîne pour la production du film stretch PE à Oława.

 

1999

  • Fusion de la ZTS Erg Wąbrzeźno SA, ZTS Erg-Oława SA, Cefol-Erg SA,

1998

  • Entrée en fonction de Président du Conseil de Gestion ZTS Erg-Wąbrzeźno SA par Monsieur Tadeusz Nowicki,
  • Création du Groupe Ergis en voie de la restructuration de ZTS Erg Wąbrzeźno ainsi que la prise de la Schüpbach-Erg société à responsabilité limitée et la Delpak société à responsabilité limitée
  • Changement de nom de ZTS ERG Wąbrzeźno SA en ERGIS SA.

 

1992

Début du processus de privatisation. En 1994, la prise du contrôle sur la société par le Fonds National d'Investissement [Narodowy Fundusz Inwestycyjny].

 

1954

Commencement de la production des films imprimés Wąbrzeźno.

 

1953

Mise en place de la production des films en PVC.

 

1950

Création de l'entreprise sous le nom Entreprise des Matières Plastiques de Poméranie [Pomorskie Zakłady Tworzyw Sztucznych],  qui a, peu après, changé de nom en l'Entreprise des Matières Plastiques Erg Wąbrzeźno (ZTS Erg).

 

1922

Création de l'usine des produits en feutre à Wąbrzeźno, reprise en 1926 par la société Pe-Pe-Ge.

 

 

 

 

 

Un peu plus d'histoire

 

Le 8 mars 1922, à Wąbrzeźno, a été créée l'Usine des Chapeaux de Poméranie Société Anonyme [Pomorska Fabryka Kapeluszy Spółka Akcyjna]. Ses associés principaux étaient la Ville de Wąbrzeźno et la Banque Polonaise de Commerce T.A. de Poznań [Polski Bank Handlowy T.A.] La Ville de Wąbrzeźno a reçu la garantie du Ministre du Trésor Public pour l'emprunt d'un montant de 20 million de marks pour pouvoir faire un apport à la construction d'une usine. La banque Polski Bank Handlowy de Poznań a fait un apport sous forme des installations techniques d'une valeur de 40 million de marks. Le capital social s'est élevé à 120 million de marks et a été divisé en 120 mille actions.

 

Peu après, un immeuble de quatre étages a été construit où a commencé la production des chapeaux. L'usine a été équipée de machine à vapeur. Bientôt, les problèmes financiers ont apparu ainsi que les difficultés à acheter la matière première. Les fournitures irrégulières, très souvent retardées, rendaient l'écoulement des produits finis de plus en plus difficiles, les clients préférant s'adresser aux concurrents.

 

En 1926, les actionnaires se sont mis d'accord pour la vente de l'entreprise à la société Industrie Polonaise de Caoutchouc [Polski Przemysł Gumowy] Pe-Pe-Ge de Grudziądz. Le 3 septembre 1928, le Voïvode de Poméranie a approuvé le projet d'aménager le bâtiment de l'Usine des Chapeaux de Poméranie en usine des produits en caoutchouc.

 

Les travaux d'adaptation ont commencé. L'entreprise entière était sous la direction de Samuel Halperin, alors que la filiale de Wąbrzeźno était dirigée par Stanisław Blichniarz. Au début, l'usine fabriquait les imperméables. Grâce au copropriétaire, la société française de l'industrie de caoutchouc, de nouvelles machines ont été implantées et la gamme de produits a été largement développée. L'entreprise fabriquait, entre autres, les manteaux en caoutchouc, les matériaux pour les masques contre le gaz, les cuirs synthétiques, les chaussures en caoutchouc, le daim synthétique, les vêtements pour les mineurs, le tricot synthétique et les papiers peints imperméables.

 

500 mille employés devaient travailler dans l'usine. En juillet 1928, 220 employés ont été engagés, en hiver 1928/29, les effectifs ont augmenté jusqu'à 600 personnes. Le 18 janvier 1929, la construction d'un nouveau réservoir à essence a été terminée, fabriquée par le chantier naval de Gdańsk [Stocznia Gdańska]. Les investissements suivants devaient être la construction d'un chaudron d'usine pour la vulcanisation et la pose de nouvelles conduites pour le réseau d'alimentation d'eau. Malheureusement, la crise économique survenue en Pologne a arrêté le développement successif de l'entreprise.

 

En 1931, l'Industrie Polonaise de Caoutchouc a déclaré la faillite. En 1936, le syndic de faillite de la Société PEPEGE de l'Industrie Polonaise de Caoutchouc SA a commencé à vendre les machines et les installations en voie d'un appel d'offres forcé. De 1932 à 1939, aucune activité n'a eu lieu et le bâtiment est resté vide.

 

Après l'entrée de l'armée allemande sur le terrain de Wąbrzeźno, au mois de septembre 1939, les autorités allemandes ont utilisé le bâtiment pour une prison. Les prisonniers politiques de Wąbrzeźno et des alentours y étaient placés et torturés. Plus tard, les Allemands y ont mis en œuvre la fabrication des pièces pour les avions et les sous-marins. La fabrication des horloges y était en outre entreprise, elle continuait jusqu'au mois de janvier 1945.

 

Après la libération de la ville, le site a été pris par Régie d'État du Tabac qui y a localisé la fermentation du tabac. Cela a duré jusqu'au mois de mars 1950, et dès le mois d'avril la même année ont commencé les travaux d'adaptation visant l'ouverture de la nouvelle société. Le 10 octobre 1950, l'Entreprise de Plasturgie de Poméranie [Pomorski Zakład Tworzyw Sztucznych] a été inaugurée qui s'est spécialisée en transformation du chlorure de polyvinyle et en fabrication des films souples en PVC utilisés dans le BTP et dans l'industrie de bureaux et de papiers.

 

En 1975, la société a changé de nom en ZTS ERG Wąbrzeźno. La même année, la société a mis en service la chaîne de production des tapisseries en vinyle. Dix années plus tard, la gamme a été élargie de papiers peints en papier. Dans les années 1994-1995, la société est entrée au Programme de la Privatisation Universelle et son actionnaire le plus important est le Fonds National d'Investissement No V "VICTORIA". En mars 1998, la société a changé de nom en ERGIS SA.